NOUS NE PAIERONS PAS !!! NON à leurs guerres et à leurs dettes !

Publié le par Cellule de Vézénobres du PCF

             NOUS NE PAIERONS PAS !!!

 

NON à leurs guerres et à leurs dettes !

 

 

Depuis des mois les médias nous bassinent avec le « problème de la dette ». Pas les dettes que nous pouvons avoir les uns et les autres parce que l’on ne s’en sort pas avec les bas salaires ou pire les allocations chômage ou de RSA. Non les dettes qui les préoccupent ce sont celles que des gouvernements ont faites auprès de grandes banques et groupes financiers pour leur faire gagner des milliards sur notre dos.

 

Des dettes faites sur le dos des peuples à qui l’on impose la famine et les guerres, les guerres qui sont à la fois la cause et la conséquence des choix faits. Juste deux exemples :

 

Ø        La France annonce 15 milliards « d’aide » à la Grèce [1]  prises sur l’argent du contribuable et compte que les groupes privés de l’armement reçoivent en retour 8,5 milliards de commande !!

 

Ø      Alors que l’on fait appel à notre bon cœur pour la famine en Afrique, l’aide du gouvernement français ne représente que l’équivalent d’une poignée d’heures de guerre en Libye.

 

A cause de leurs choix en Europe et aux USA les inégalités croissent et en Afrique, en Asie ou au Moyen Orient des milliers d’innocents meurent sous leurs bombes impérialistes.

 

Ici, en France, au nom de la dette et de la crise, on impose une politique de rigueur aux plus pauvres et au monde du travail, politique du pire qui permet d’abolir en quelques années les acquis sociaux durement acquis au cours de décades : services publics, retraites, école de la République, santé sont terriblement touchés pendant que les spéculateurs échappent à l’impôt !

 

Sommes-nous impuissants face à cela ? Non !

 

Comme l’ont fait les argentins et les islandais, comme le clament les manifestants grecs, italiens ou espagnols, il faut refuser cet engrenage de la guerre et de l’austérité, il faut refuser de payer !

 

En France il y a d’autres choix à mettre en œuvre :

 

Ø      Cesser les guerres coloniales et en finir avec la présence de l’armée dans les pays africains.

Ø      Le gouvernement doit rendre au peuple la gestion de ses organismes financiers.

Ø      Le pays doit reprendre la maitrise de sa monnaie et donc sortir de l’euro.

Ø      La priorité de l’utilisation de l’argent doit aller vers l’emploi et les services publics pas vers l’enrichissement des banques, des actionnaires et des plus riches !

Ø      Enfin la solution à la sortie de crise c’est de promouvoir une politique de paix afin que l’argent de la guerre serve à la vie, créer des emplois et augmenter les salaires, développer la protection sociale.

 

En quelques mots c’est rendre le pouvoir au peuple pour que celui-ci répartisse les richesses autrement dans ce pays qui l’un des plus riches d’un monde où 345 familles gagnent autant que la moitié de la planète. En Afrique et en Amérique des peuples se révoltent et montrent la voie.

 

Quoiqu’en disent nos gouvernants c’est la rue qui commande quand elle se soulève.

 

Les Communistes de France vous appellent à participer aux actions prévues dans tout le pays et en particulier à la journée d’action du 11 octobre.

 

Source : Communiste de France

[1] En réalité cela représente un engagement de plus de 60 milliards non pour le peuple grec mais pour les banques.

 

Publié dans Infos

Commenter cet article