Front de gauche : le PCF demande une "réunion au sommet" à ses partenaires

Publié le par Section de la Gardonnenque du PCF

Front de gauche : le PCF demande une "réunion au sommet" à ses partenaires

PARIS — Le PCF demande à ses partenaires du Front de gauche une "réunion au sommet" au plus vite pour discuter des retraites et aborder la question de la présidentielle, a indiqué mardi son coordinateur national Pierre Laurent, une annonce aussitôt saluée par le Parti de gauche.

 

"On demande une réunion au sommet du Front de gauche" avec les numéro un des partis, Marie-George Buffet (PCF), Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche) et Christian Picquet (Gauche unitaire), a annoncé à l'AFP M. Laurent.

Pour le numéro deux du PCF qui tient un nouveau Conseil national vendredi, "il y a urgence à se réunir", "début mai au plus tard", pour "discuter d'un calendrier de travail", que ce soit sur les retraites ou la présidentielle alors que le Comité de liaison du FG ne s'est pas réuni depuis plusieurs semaines.

 

"Parlons sans tabou", a-t-il lancé, jugeant également "nécessaire" de "créer des structures de coordination permanentes" entre ces partis.

 

"Les gens attendent de nous" un "travail collectif", "pas des déclarations par presse interposée" ou du "lobbying médiatique", a ajouté M. Laurent, après les propos de M. Mélenchon lundi qui s'est dit "capable", dans Libération, de représenter le Front de gauche à la présidentielle 2012, ce qui fait grincer des dents au PCF.

 

"On ne récuse pas telle ou telle candidature" mais il n'est "pas question d'activer une guerre des ego" au FG alors que le PS semble s'en être sorti, selon le responsable communiste pour qui le Front de gauche est un "choix durable quelles que soient les difficultés passagères".

 

Pour le PCF, il faut débattre "autour d'un projet partagé" pour 2012, et pas sur des questions de candidature. "Si on mène ce travail, il pourra alors se dégager plusieurs noms", assure-t-il, appelant à "amplifier" le Front de gauche avec des personnalités issus du monde syndical et associatif.

 

"A bien des égards, c'est un pas de géant que vient de faire Pierre Laurent", a réagi Eric Coquerel, secrétaire national du Parti de gauche, "agréablement surpris".

 

Ces déclarations sont "extrêmement positives" sur l'idée que le FG est un "choix durable" et qu'"il y aura des candidatures communes" aux futures échéances électorales, selon ce responsable du parti de M. Mélenchon, "d'accord pour ne pas faire de guerre d'ego".

 

Le FG doit également "jouer un rôle dans la bataille des retraites", a fait valoir M. Laurent, appelant à une "semaine de mobilisation du 1er au 6 mai". "Tout cela va dans le bon sens", juge M. Coquerel.

 

La date de la réunion n'a pas encore été fixée mais s'oriente vers début mai, Mme Buffet étant actuellement en Egypte et M. Mélenchon se rendant en Bolivie du 19 au 22 avril avant une tournée en Argentine et Uruguay la dernière semaine d'avril

 


J’utilise la version gratuite de SPAMfighter pour utilisateurs privés.
Jusqu’à présent SPAMfighter a bloqué 2857 courriels spam.

Optimisez votre PC trop lent

Publié dans Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article