Communiqué des Jeunes Communistes de l’Hérault

Publié le par Section de la Gardonnenque du PCF

Communiqué des Jeunes Communistes de l’Hérault :

 

Lors du 1er tour des élections cantonales de dimanche dernier, notre département n’a pas échappé à la vague d’abstentionnistes et à la montée du Front National. La droite et sa politique au service des plus riches, souvent raciste, exclut et précarise, porte une lourde responsabilité dans la progression du FN. Les médias ont promu quotidiennement Marine Le Pen, ces dernières semaines. Au second tour, nous devons nous opposé et mettre tout en œuvre pour éliminer l’extrême droite dans les cantons où elle est présente.

Malgré tout, l’ensemble des forces de gauche semble progresser, le Front de Gauche initié par le PCF confirme son avancée. Les Jeunes Communistes investis durant la campagne dans le Front de gauche se félicitent des résultats totalisés dans le département. La réélection dès le premier tour du candidat Front de Gauche, Norbert ETIENNE, dans le canton de Murviel les Béziers, le ballotage favorable à Sète II de François LIBERTI confirment l’ancrage du Front de Gauche et de l’engouement populaire qu’il aspire.

A Montpellier, le Front de Gauche a réalisé des scores très intéressants. Dans les quartiers populaires tel que les Cévennes, le candidat, militant du Mouvement des Jeunes Communistes, Damien GAUTREAU totalise un résultat de 23% et 17% au Petit Bard, en totalité dans son canton de Montpellier VII il totalise un résultat de 10,01%. Un scénario totalement inédit s’est produit sur le canton de Montpellier IX (La Paillade) avec la présence au second tour du candidat du Front de Gauche Mohamed BOUKLIT, face au président sortant du conseil général André VEZINHET. La droite et son extrême étant disqualifiées les électeurs auront à choisir entre une gauche révolutionnaire, sociale et solidaire et une gauche qui se résigne.

J’appelle l’ensemble des jeunes, des citoyens à voter, et à faire voter en faveur des candidats Front de Gauche présents au second tour pour faire barrage à la droite et à son extrême dimanche prochain.

 

Florian VIRE

Responsable départemental du Mouvement

des Jeunes Communistes de l’Hérault

Publié dans Elections cantonales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article